Exposition parrainée par:

Billets d’entrées

Menu

Sautez vidéo

Exposition parrainée par:

Puppy

 

« Je pense que Puppy est un succès parce qu’il aborde le thème du contrôle et de l’absence de contrôle. Le contrôle est nécessaire pour créer l’œuvre mais ensuite, il faut lâcher ».

Après la controverse générée par les œuvres de Made in Heaven, Koons revint vers la critique et le public avec une de ses œuvres les plus emblématiques et appréciées, Puppy. Ce gigantesque chiot fleuri de race West Highland White Terrier fut temporairement installé en 1992 dans la cour d’honneur du château baroque de Waldeck, situé dans la ville allemande de Bad Arolsen, près de Kassel, où se tenait alors la Documenta IX. Cette première version, qui mesurait 11 mètres de hauteur, fut réalisée en bois puis démontée une fois le projet terminé. Ensuite, Koons créa une nouvelle version avec une structure en acier, qui fut achetée en 1997 pour la Collection Propre du Musée Guggenheim Bilbao et installée, définitivement cette fois, devant l’édifice du musée, en septembre de la même année, pour son inauguration. Dans cette œuvre, dont la thématique rappelle les séries Banality et Made in Heaven, le phénomène de la floraison constitue un élément fondamental puisqu’il implique une croissance inégale et anarchique qui insuffle de la vie à l’œuvre et renvoie au pouvoir de la vie et à sa dimension spirituelle.

Puppy, 1992
Acier inoxydable, substrat, toile géotextile, système d’irrigation interne et plantes vivantes en fleur
1.240 x 830 x 910 cm
Édition 1/3
Musée Guggenheim Bilbao
© Jeff Koons